Mesure de l’audience syndicale 2021 : la CFDT premier syndicat du secteur privé

Pour la troisième fois depuis la réforme de la représentativité syndicale en 2008, l’audience des organisations syndicales a été mesurée permettant d’établir la représentativité de chaque syndicat au niveau national et interprofessionnel et par conséquent leur capacité ou non à signer des accords collectifs.

 

Qu’est-ce que la représentativité syndicale ?

La représentativité syndicale repose sur un ensemble de critères permettant d’établir le poids et l’influence des organisations syndicales en entreprise. Parmi ces critères, l’audience électorale c’est-à-dire le pourcentage de suffrages obtenus lors du scrutin est considérée comme le critère central de la représentativité car elle reflète l’adhésion des salariés à l’organisation syndicale.

Ainsi, pour être déclarée représentative au niveau national et interprofessionnel, une organisation devra avoir recueilli au moins 8% des suffrages exprimés aux dernières élections professionnelles.

En outre, l’organisation syndicale devra également satisfaire 7 autres critères : à savoir le respect des valeurs républicaines par l’organisation, son indépendance vis-à-vis de l’employeur notamment, sa transparence financière, une ancienneté de 2 ans dans le champ professionnel et géographique couvrant le niveau de négociation, l’influence, les effectifs d’adhérents et les cotisations perçues.

 

Résultats de l’audience du cycle 2017-2021 

Cette nouvelle mesure de l’audience résulte du regroupement des scores enregistrés par les organisations syndicales sur le cycle 2017-2021 lors :

  • des élections professionnelles (CSE) organisées dans les entreprises d’au moins 11 salariés entre le 1erjanvier 2017 et le 31 décembre 2020 ;
  • de l’élection syndicale organisée auprès des salariés des entreprises de moins de 11 salariés et des employés à domicile, qui s’est tenue du 22 mars au 6 avril 2021 ;
  • des élections aux chambres départementales d’agriculture, pour les salariés de la production agricole, qui se sont déroulées en janvier 2019.

Avec plus de 5 millions de salariés votants pour un taux de participation de 38.24%, les résultats de ces différents scrutins établissent les équilibres syndicaux actuels.

A ce titre la CFDT confirme une nouvelle fois son statut de premier syndicat du secteur privé.

Dès lors, on dénombre toujours 5 organisations syndicales représentatives au niveau national et interprofessionnel :

  1. la CFDT (26,77% des suffrages) ;
  2. la CGT (22,96%) ;
  3. FO (15,24%) ;
  4. la CFE-CGC (11,92%) ;
  5. la CFTC (9,50%).

 

Sources : https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/mesure_ni_2021_mars_vdef.pdf; https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/l-actualite-du-ministere/article/dossier-representativite-de-quoi-s-agit-il

Marie-Antoinette Mavoungou, Juriste